03 80 97 43 80
Assistance téléphonique
Banner Image

Radiothérapie et Chimiothérapie

Etude de cas

▸ Formulaire de contact

Demandez une démonstration gratuite du seca mBCA sur site!

*Champ obligatoire

Données du patient

Age:
56 ans
Sexe:
féminin
Taille:
1.65 m
Poids initial:
58.00 kg
BMI initial:
21.30 kg/m2

Antécédents médicaux / diagnostic

Une femme de 56 ans souffre d’un cancer de l’endomètre. Un traitement combiné incluant une chimiothérapie (Taxol et Carboplatin) et une radiothérapie a été initié. Au cours de ce processus, le statut nutritionnel de la patiente doit être contrôlé et le cas échéant amélioré au moyen d’une sonde parentérale.


Graphiques représentant les valeurs mesurées

Diagram
Poids

La patiente a perdu du poids après chaque traitement par chimiothérapie ou par radiothérapie. Une alimentation parentérale après chaque traitement a permis de stabiliser le poids de la patiente. Le graphique de poids sur une période de 26 semaines comportant 7 points de mesure au total est représenté ci-dessous:

  • Mesure 1 (semaine 1): 58.00 kg
  • Mesure 2 (semaine 3): 57.50 kg
  • Mesure 3 (semaine 6): 58.50 kg
  • Mesure 4 (semaine 9): 57.50 kg
  • Mesure 5 (semaine 13): 58.50 kg
  • Mesure 6 (semaine 22): 57.00 kg
  • Mesure 7 (semaine 26): 58.00 kg
Diagram
Analyse vectorielle de l’impédance bioélectrique (BIVA)

The progress in the state of nutrition can be followed in the BIVA:

  • Mesure 1: début de la chimiothérapie
  • Mesure 2: perte de 0.50 kg, perte d’appétit, début de l’alimentation parentérale
  • Mesure 3: prise de 1.00 kg, arrêt de l’alimentation parentérale, début de la radiothérapie
  • Mesure 4: perte de 1.00 kg, perte d’appétit, diarrhée, début de l’alimentation parentérale
  • Mesure 5: prise de 1.00 kg, arrêt de l’alimentation parentérale
  • Mesure 6: perte de 1.50 kg, métastases au péritoine, début de l’alimentation parentérale
  • Mesure 7: prise de 1.00 kg

Résumé

Le traitement du cancer de l’endomètre chez une patiente de 56 ans montre clairement des changements dans son statut nutritionnel. L’ analyse vectorielle de l’impédance bioélectrique (BIVA) permet de suivre et d’évaluer correctement le rapport entre le traitement et l’alimentation parentérale. En début de traitement, on note une réduction de la masse cellulaire corporelle. Il a été possible de limiter cette réduction par la pose d’une alimentation parentérale, qui a permis de faire augmenter de nouveau la masse cellulaire corporelle. Le graphique BIVA indique également la détérioration continue de la composition corporelle. Celle-ci pourrait passer inaperçue si l’on se base uniquement sur le poids, ce qui démontre la nécessité de recourir à une mesure effectuée à l’aide du seca mBCA pour évaluer correctement le statut nutritionnel.

Les modifications du statut nutritionnel provoquées par la chimiothérapie et la radiothérapie peuvent être visualisées à l’aide du seca mBCA, en particulier en se basant sur la BIVA. Cette analyse permet de déterminer les mesures à prendre concernant l’alimentation parentérale afin d’offrir la meilleure qualité de vie possible au patient.