03 80 97 43 80
Assistance téléphonique
Banner Image

Nutrition hospitalière

Des avantages décisifs pour vous:

  1. Des décisions éclairées en termes de traitement à entreprendre et des soins au patient optimisés grâce à l’obtention d’informations supplémentaires (masse grasse, masse hydrique, masse musculaire... en plus du poids).
  2. Des résultats d’examens supplémentaires relatifs au statut nutritionnel tels que l’angle de phase et la BIVA, permettent de détecter des états cachectiques cachés.
  3. Des résultats précis, validés par des études cliniques.
▸ Formulaire de contact

Demandez une démonstration gratuite du seca mBCA sur site!

*Champ obligatoire

Indication en oncologie

De nombreux facteurs différents, un problème majeur : la malnutrition.

  • Jusqu’à 40 % des malades du cancer dans le monde entier souffrent de malnutrition.
  • Pour plus de 22 % des patients atteints d’une tumeur, la cachexie est la cause principale du décès.

Une mesure précise de la composition corporelle aide à détecter les états cachectiques. Les résultats d’examens permettent de surveiller le statut nutritionnel et d’adapter le régime alimentaire pendant la durée du traitement afin de réduire le taux de mortalité.



Indication en néphrologie

Masse hydrique corporelle : le maintien du bon niveau est crucial.

  • La surveillance de la masse hydrique est d’un très grand intérêt.
  • Les facteurs nutritionnels jouent également un rôle important.

Les reins doivent absorber le moins de protéines possible.



Indication pour une insuffisance cardiaque

Une importance vitale pour le cœur : un traitement nutritionnel optimal.

  • Diagnostic aggravé si le statut nutritionnel d’un patient est inadéquat suite à une perte de muscle ou de graisse (cachexie cardiaque).
  • Environ 15 à 20 % des patients souffrant de dysfonctionnements cardiaques chroniques présentent une cachexie cardiaque.

Diagnostic aggravé si le statut nutritionnel d’un patient est inadéquat suite à une perte de muscle ou de graisse (cachexie cardiaque).



Indication en diabétologie

Deux lourds fardeaux: le surpoids et l’obésité.

  • Plus de 90 % des personnes diabétiques souffrent d’un diabète de type 2 causé principalement par une mauvaise alimentation et un style de vie inactif.

Une réduction de la masse grasse tout en préservant la masse musculaire squelettique est alors indiquée. Une surveillance précise de la masse grasse et de la masse musculaire, spécialement au moyen du Body Composition Chart, aide à contrôler les traitements.